L’UE hausse le ton contre les campagnes de désinformation liées au coronavirus

Publié le Modifié


Le coronavirus a entrainé une forte vague de désinformation assure la Commission européenne. L’institution souhaite que les grands acteurs fournissent un rapport mensuel pour détailler les actions prises pour lutter contre les infox et pour promouvoir les sources fiables. La Commission appelle aussi toutes les entreprises concernées à signer le code de bonnes pratiques de l’UE. «Les citoyens doivent savoir comment l’information leur parvient et d’où elle vient», insiste la vice-présidente de l’institution en charge des Valeurs, Věra Jourová.

En plus de menacer la vie des citoyens, la Commission souligne que la désinformation affecte la démocratie. L’institution accuse la Chine et la Russie d’utiliser les infox comme une arme géopolitique. La Commission européenne souhaite aussi que l’UE renforce son soutien aux vérificateurs de faits et aux chercheurs.

Proposé par
Catégories ,